Madre : les errances « blockchain » de la Banque de France




Madre, le projet « blockchain » de la Banque de France, envisage de gérer les identifiants SEPA sur un « fork » d’Ethereum, une blockchain privée ouverte à un nombre restreint d’utilisateurs autorisés. Dans un article publié hier sur medium.com, Lola Rigaut-Luczak, ingénieure en informatique et experte Bitcoin, s’interroge sur la pertinence de ce choix technologique qui aurait pu avantageusement être remplacé par des protocoles de consensus sans blockchain :

« Une base de données distribuée répliquées sous le contrôle de la banque de France avec une API dédiée connectée à des banques partenaires était suffisante pour répondre au besoin du projet, tout en réduisant considérablement les coûts […]. Le plus grand intérêt de la Banque de France pour choisir de développer un projet “blockchain” semble être celui du coup de publicité. »

 

> Article de Lola Rigaut-Luczak à lire sur medium.com Источник

Добавить комментарий