Lightning Network, vers la scalabilité du réseau Bitcoin (Podcast)




Fabrice Drouin, CTO d’ACINQ qui vient de sortir la version 0.2-alpha1 d’Eclair [1], répond aux questions d’Isabelle Pereira, animatrice du podcast The Trust Technology :
« Le problème de scalabilité de Bitcoin est lié au consensus global qu’il faut atteindre sur la blockchain Bitcoin. Tout le monde doit être d’accord avec la même blockchain et ça c’est très coûteux en termes de scalabilité. Ce qu’on veut faire sur Lightning c’est ramener du consensus local, faire en sorte qu’une transaction n’ait pas à être vue et approuvée par tout le monde mais seulement par les acteurs de cette transaction.

Le principe de Lightning c’est qu’on va ouvrir et fermer des canaux de paiement avec des transactions Bitcoin, on va les fermer avec des transactions Bitcoin – qui sont donc inscrites dans la blockchain – et tout ce qui se passe entre l’ouverture et la fermeture se déroule hors chaine, c’est-à-dire qu’on met à jour des transactions Bitcoin valides et publiables, mais on ne les publie pas. Et ça, ça permet d’avoir un flux de transaction quasiment illimité parce qu’on a plus de recherche de consensus global. »

[1] Eclair, C-lightning,et Lnd sont les trois implémentations actuelles du Lightning Network.

Источник

Добавить комментарий